• Actualités
  • Parution du numéro 09 de MADINATI

    C’est contre vents, marées et Covid que nous arrivons à terme de ce numéro 9 de MADINATI. Notre soulagement est d’autant plus grand que nous sommes parvenus, malgré divers aléas, à compiler un dossier riche et diversifié sur l’œuvre de Fernand Pouillon. Ainsi, c’est avec honneur, que nous publions côte à côte, des jeunes et moins jeunes architectes, historiens et autres philosophes qui nous écrivent de France, d’Italie, de Suisse, d’Allemagne et d’Algérie sur leurs réceptions et analyses de l’œuvre du grand maitre…

  • Dossier
  • UNE ARCHITECTURE DURABLE LES « DEUX CENTS COLONNES » DE FERNAND POUILLON

    par Stéphane GRUET
    Architecte DPLG, Docteur en philosophie,
    Président de la SCIC Faire-ville,
    Directeur des éditions Poïésis

    « Ce que l’on dit moderne, c’est peut-être ce qui ne saurait demeurer ? » Dante

    Avec l’impératif d’une remise en cause radicale de notre « modernité » dans ce qu’elle eut de plus illusoire et insoutenable, l’œuvre longtemps négligée de Fernand Pouillon prend en ce siècle une valeur décisive.

  • Dossier
  • FERNAND POUILLON ET LA POLITIQUE DU TOURISME

    par Marc BÉDARIDA
    Maître de conférence honoraire en histoire de l’architecture
    Ecole nationale supérieure d’architecture Paris la Villette
    Equipe Architecture Histoire Techniques Territoires Patrimoines (AHTTEP), (UMR AUSser)

    LES TROIS ACTEURS : ABDELAZIZ MAOUI, JACQUES CHEVALLIER ET FERNAND POUILLON

    Après huit années de guerre, le tourisme ne figure pas dans les priorités au lendemain de l’indépendance. En trois ans, trois ministres différents se succèdent.

  • Dossier
  • HÔTEL SAINT-GEORGE À ALGER DE DEUX CENTS À TROIS CENTS CHAMBRES PAR (PRESQUE) FERNAND POUILLON

    par Catherine SAYEN[1]
    Urbaniste,
    Présidente de l’association Les Pierres Sauvages de Belcastel

    LE CONTEXTE HISTORIQUE DE L’INTERVENTION DE F. POUILLON

    Au jour dit, Fernand Pouillon livre aux autorités algériennes un édifice qu’elles n’attendaient plus, mais dont elles avaient tant besoin pour les festivités du vingtième anniversaire de l’Indépendance le 5 juillet 1982 : l’emblématique hôtel Saint-George, rebaptisé pour l’occasion El Djazaïr, agrandi et restauré en état de splendeur.

  • Dossier
  • LA LEÇON DE POUILLON CONSIDÉRATIONS SUR LA RECONQUÊTE DU MÉTIER D’ARCHITECTE

    par Yvan DELEMONTEY
    Architecte, enseignant
    et chercheur à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL)

    En 2003 eut lieu à Paris, au Pavillon de l’Arsenal, la très belle exposition de Jacques Lucan, consacrée aux ensembles d’habitation construits par Fernand Pouillon dans la capitale.
    Ce fût ma première rencontre avec Pouillon, une de celles qui marquent au point de m’être plongé maintes fois depuis dans la lecture des Mémoires d’un architecte.

  • Dossier
  • Fernand Pouillon ou l’espoir de la créativité face aux enjeux du pouvoir

    par Volker EHRLICH
    Ingénieur – Architecte
    Enseignant (MAA à l’ENSA Paris – La Villette, ESTP, Université Cergy-Pontoise)
    Co-gérant de l’agence Trait Vivant
    Co-président du CollectIF Paille

    Tout d’abord, merci à la revue MADINATI de m’avoir donné l’opportunité de publier l’article qui suit, concernant un architecte que j’admire et respecte depuis longtemps. Cela est d’autant plus appréciable que j’ai pu aller à la rencontre d’auteurs éminents qui ont,

  • Dossier
  • Fernand Pouillon ou le serment d’Hippocrate de l’architecte

    par Leo FABRIZIO[1]
    Photographe

    À l’origine des grandes causes humaines, il y a de grands traumatismes. Pour Henry Dunant, fondateur de la Croix‑Rouge et à l’origine de la première convention de Genève, ce fut en 1859 les milliers de blessés abandonnés à leur sort sur le champ de bataille de Solférino en Italie. Émergea alors une idée qui nous semble aujourd’hui presque simple : assurer par convention la protection et la neutralité du corps soignant pour s’occuper du soldat tombé,

  • Dossier
  • L’HERITAGE DE POUILLON EN ITALIE

    par Francesca Patrono
    Architecte, enseignante sous contrat DiARC, Università degli studi di Napoli Federico II

    INTRODUCTION

    La fréquentation continue de l’œuvre de Fernand Pouillon, depuis mes années de formation, a constitué le fil conducteur d’une approche de l’architecture conçue essentiellement comme « Art de bâtir ». L’énorme quantité de ses réalisations représente peut-être l’un des caractères les plus surprenants de son activité, surtout si elle est mise en relation avec la grande qualité architecturale et de son
    absence,

  • Dossier
  • FERNAND POUILLON OU L’ARCHITECTURE COMME FAIT SOCIAL TOTAL

    par Jean-Pierre FREY
    Architecte-Sociologue, Professeur émérite à l’Institut d’Urbanisme de Paris, Université Paris Est-Créteil et chercheur au Centre de Recherche sur l’Habitat(UMR-CNRS 7218 : LAVUE)

    & Amel HARFOUCHE
    Architecte et Docteure de l’Unive sité Paris-Nanterre

    « Je suis vraiment sidéré —et je l’ai toujours été— du manque total de culture des architectes. Il y a des exceptions, mais elles sont tellement rares qu’on peut presque généraliser ;

    ESPACE PUB