• Dossier
  • De Diar-El-Mahçoul à Sidi Bennour : Aspects de la réception de l’œuvre de Fernand Pouillon chez Jean-Jacques Deluz

    par Mourad BOUZAR
    Architecte Aménagiste

    Personnage iconoclaste, provocateur et sûr de lui, présenté comme le « maître d’œuvre ultime » par l’historien Pierre Frey, Fernand Pouillon a longtemps été maintenu en marge de l’histoire de l’architecture du XXe siècle. L’ostracisme qui, durant les deux décennies qui suivent ses réalisations algéroises, frappe son œuvre, semble moins dû à son « anachronisme » qu’aux jalousies et aux inimitiés suscitées par l’ampleur de ses réalisations comme en témoigne Bernard Huet : « En 1956 et 1957,

  • Histoire & Monuments
  • ARCHITECTURES À L’ÉPOQUE COLONIALE FRANÇAISE EN ALGÉRIE

    Illustration : La Grande Poste d’Alger (1910-1913)
    Architecte : Jules Voinot (assisté de Marius-Denis Toudoire)

    Saïd ALMI
    Anthropologue urbaniste, Chercheur

    Tout comme les grandes doctrines économiques et sociales que connut la France du 19ème siècle ne demeurèrent pas sans effet sur ses possessions nord-africaines, les idées relatives à l’aménagement de l’espace y trouvèrent un terrain d’élection ou d’expérimentation.

    Au tournant des 19ème et 20ème siècles,

  • Actualités
  • Parution du numéro 08 de MADINATI

    C’est avec un certain retard que nous annonçons la parution du numéro 08 de MADINATI, numéro dédié à la question du patrimoine.

    Ce numéro regroupe des contributions traitant de constats, retours d’expériences, réflexions et perspectives pour de nouvelles alternatives de prise en charge du patrimoine bâti.

    Des contributeurs de divers profils et de nationalités différentes nous ont gratifiés par des articles précieux et utiles.

    Bonne lecture aux amateurs !

  • Entretien
  • Entretien : Armin Duerr

    Armin DUERR est architecte allemand et expert en patrimoine ; il cumule une expérience riche et diversifiée dans le domaine de la restauration des monuments et constructions historiques.
    Expérience acquise suite à son intervention ès-qualité dans 13 pays différents entre l’Europe, l’Afrique et l’Asie. L’Algérie fait partie de son expérience à travers sa participation en qualité d’architecte expert intégré à l’atelier de la Casbah d’Alger entre 1984 et 1987. Il y est revenu en 2018 sur invitation de l’UNESCO et du ministère de la culture pour participer aux journées internationales sur la Casbah d’Alger.

  • Dossier
  • La sauvegarde : une question accablante ! De la nécessité d’en finir avec le patrimoine conceptuel et de renouer avec le réel

    Photo : Vue depuis une terrasse d’une maison sur les hauteurs de la Casbah d’Alger © A.T.P, 2017

    par Djaff ar LESBET
    Architecte-DPLG-Sociologue

    PROPOS LIMINAIRES

    L’approche que nous proposons n’est pas celle d’un spécialiste d’Alger, il y en a tellement. Chacun a forgé
    la sienne, mais aucun ne peut la saisir dans toute sa complexité. Il y a autant de descriptions, de définitions et
    contributions sans suite que de bilans accessibles et non contestables,

  • Actualités
  • MADINATI INVITÉE À LA RENCONTRE DU LANDSCAPE RESEARCH GROUP

    Le N° 07 de MADINATI a été bien accueilli sur le plan national et international. La thématique du « paysage comme alternative » a suscité beaucoup d’intérêt, provoqué des échanges et introduit des perspectives de partenariat et de collaboration.

    À ce titre, le groupe international de recherche sur les paysages L.R.G[1] s’est emparé de notre démarche et a souhaité nous intégrer dans la dynamique naissante de la recherche sur les paysages en invitant MADINATI
    à sa rencontre de TUNIS du 28 novembre 2019.

  • Dossier
  • LA RÉHABILITATION DE L’EX-ÉGLISE DU SACRÉ CŒUR À CASABLANCA

    par Abderrahim KASSOU
    Architecte et Urbaniste, DPLG de l’École d’Architecture de Paris – la Villette
    Enseignant à l’École d’Architecture de Casablanca

    Casablanca est une ville au passé récent riche d’un point de vue architectural. Localement, cette dimension patrimoniale a commencé à être prise en compte dans les projets publics, il y a moins d’une dizaine d’années. D’abord par le lancement en 2010 de l’ambitieux projet de réhabilitation de l’ancienne médina,

  • Dossier
  • RENDRE ATTRACTIF UN PATRIMOINE HISTORIQUE ET CULTUREL LE CAS DE LA MÉDINA DE TUNIS

    Photo : Vue panoramique sur le côté sud de la Médina de Tunis à partir de la Grande Mosquée
    © Auteur, 2016

    par Zoubeïr MOUHLI
    Architecte-Urbaniste
    Ex-Directeur général de l’ASM de Tunis

    Les efforts déployés depuis les années 1980 dans les opérations de sauvegarde, de mise en valeur et de
    réhabilitation urbaine, dans certains centres historiques en Tunisie, ont essayé d’établir un équilibre,

  • Percées
  • PALAIS ROYAL ZYANIDE D’EL MECHOUAR, UNE MÉMOIRE RETROUVÉE

    Maîtrise d’œuvre : Abdessamad CHIALI, Architecte-Restaurateur
    Maîtrise d’ouvrage : Direction de la Culture de la Wilaya de Tlemcen
    Entreprise de construction : EGC MESMOUDI Abdellatif
    Type de projet : Intervention sur monuments historiques
    Délai des études : de 2002 à 2008
    Travaux : commencés en 2008, achevés en 2012
    Surface totale planchers : 1 626 m²
    Restauration du zelidj : 1 300 m²
    Nombre de motif de zelidj : 31 motifs
    Restauration du stuc : 1 657 m²
    Structure : murs en pisé avec charpente boisée

    INTRODUCTION

    Les monuments historiques constituent un témoignage des civilisations et des hommes d’autrefois qui ont marqué l’histoire de leur foi,

    ESPACE PUB