• Actualités
  • Parution du numéro 08 de MADINATI

    C’est avec un certain retard que nous annonçons la parution du numéro 08 de MADINATI, numéro dédié à la question du patrimoine.

    Ce numéro regroupe des contributions traitant de constats, retours d’expériences, réflexions et perspectives pour de nouvelles alternatives de prise en charge du patrimoine bâti.

    Des contributeurs de divers profils et de nationalités différentes nous ont gratifiés par des articles précieux et utiles.

    Bonne lecture aux amateurs !

  • Dossier
  • LA RÉHABILITATION DE L’EX-ÉGLISE DU SACRÉ CŒUR À CASABLANCA

    par Abderrahim KASSOU
    Architecte et Urbaniste, DPLG de l’École d’Architecture de Paris – la Villette
    Enseignant à l’École d’Architecture de Casablanca

    Casablanca est une ville au passé récent riche d’un point de vue architectural. Localement, cette dimension patrimoniale a commencé à être prise en compte dans les projets publics, il y a moins d’une dizaine d’années. D’abord par le lancement en 2010 de l’ambitieux projet de réhabilitation de l’ancienne médina,

  • Dossier
  • RENDRE ATTRACTIF UN PATRIMOINE HISTORIQUE ET CULTUREL LE CAS DE LA MÉDINA DE TUNIS

    Photo : Vue panoramique sur le côté sud de la Médina de Tunis à partir de la Grande Mosquée
    © Auteur, 2016

    par Zoubeïr MOUHLI
    Architecte-Urbaniste
    Ex-Directeur général de l’ASM de Tunis

    Les efforts déployés depuis les années 1980 dans les opérations de sauvegarde, de mise en valeur et de
    réhabilitation urbaine, dans certains centres historiques en Tunisie, ont essayé d’établir un équilibre,

  • Percées
  • PALAIS ROYAL ZYANIDE D’EL MECHOUAR, UNE MÉMOIRE RETROUVÉE

    Maîtrise d’œuvre : Abdessamad CHIALI, Architecte-Restaurateur
    Maîtrise d’ouvrage : Direction de la Culture de la Wilaya de Tlemcen
    Entreprise de construction : EGC MESMOUDI Abdellatif
    Type de projet : Intervention sur monuments historiques
    Délai des études : de 2002 à 2008
    Travaux : commencés en 2008, achevés en 2012
    Surface totale planchers : 1 626 m²
    Restauration du zelidj : 1 300 m²
    Nombre de motif de zelidj : 31 motifs
    Restauration du stuc : 1 657 m²
    Structure : murs en pisé avec charpente boisée

    INTRODUCTION

    Les monuments historiques constituent un témoignage des civilisations et des hommes d’autrefois qui ont marqué l’histoire de leur foi,

  • Dossier
  • PATRIMOINE VIVANT DU PATRIMOINE À L’ÉCOCONSTRUCTION

    par Yannick CHAMPAIN
    Architecte en écoconstruction et restauration du patrimoine

    Pour qui recherche ce qu’est l’être humain, toutes les cultures sont équivalentes, tant les sociétés humaines, leurs traditions et leurs savoir-faire ouvrent à des visions du monde diverses, construites chacune sur une forme de connaissance singulière. La vision rationnelle imposée au monde par l’occident, si elle est très efficace du point de vue technique et dans la maîtrise du vivant,

  • Dossier
  • LA PRÉSERVATION DU NOYAU ANCIEN DE TUNIS. PROJETS PATRIMONIAUX ET PROJETS URBAINS.

    Illustration : Mosquée Zitouna et Souk Al Attarine © Auteur, 2019

    par Hazar SOUISSI BEN HAMAD
    Maître assistante en architecture (Université de Carthage, I.S.T.E.U.B)
    Docteur en sciences du patrimoine (F.S.H.S.T)
    Unité de recherche P.A.E.3C. (Université de Carthage, E.N.A.U)

    INTRODUCTION

    Les noyaux anciens constituent un patrimoine inestimable pour la Tunisie, représentant des richesses architecturales, archéologiques, historiques, paysagères et culturelles. L’ensemble traditionnel de Tunis est reconnu à l’échelle internationale depuis son inscription par l’UNESCO sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité,

  • Dossier
  • LA RÉHABILITATION DU PATRIMOINE BÂTI À ORAN

    Photo : Vue sur le centre de la ville d’Oran (époque coloniale) © A.T.P, 2019

    Par Fatima MAZOUZ
    Architecte, Docteure en patrimoine
    Département d’Architecture, U.S.T. Mohamed BOUDIAF – Oran

    1.INTRODUCTION

    Dès son indépendance, en 1962, le pays a hérité d’un important patrimoine bâti qui est actuellement localisé
    dans les tissus centraux des villes. Il contribue, fortement, dans leur structuration. Ce patrimoine est riche et comprend divers équipements (scolaires,

  • Dossier
  • CONTRIBUTION À LA REVITALISATION DE LA CASBAH D’ALGER UNE CLARIFICATION UTILE

    Illustration : Panneau de présentation du Plan de Sauvegarde de la Casbah et du Projet de Coopération Décentralisée
    © ATRC, 2019

    par Lynda OUAR
    Architecte DPLG ENSAPB, Institut Paris Région[1]
    Pilote de l’Atelier Technique de Revitalisation de la Casbah

    AVANT-PROPOS

    Le projet de revitalisation de la Casbah d’Alger, lancé dans le cadre d’un partenariat entre la Wilaya d’Alger et la Région Ile-de-France,

  • Dossier
  • LES PPSMVSS* DES RÉSULTATS MITIGÉS OU UNE DÉFAILLANCE ORGANIQUE ? UNE OUVERTURE POSSIBLE !

    Photo : Vue sur la vielle ville de Constantine © Abdelouahab BOUCHAREB, 2011

    par Rachid SIDI BOUMEDINE
    Sociologue, Urbaniste

    LES DISPOSITIFS EXISTANTS EN ALGÉRIE EN MATIÈRE DE SAUVEGARDE DU PATRIMOINE URBAIN

    L’objet de la présente contribution est de jeter un regard critique sur les dispositifs destinés à sauvegarder et
    revaloriser les tissus historiques, notamment ceux qui font l’objet de PPSMVSS et de se poser la question des conditions opérationnelles pour le permettre.