• Événement
  • Présentation du numéro 2 de Madinati : Chaleureux et fructueux débat au Musée Zabana

    presentation2

    Par K.Arrache

    Comme pour la présentation des numéros précédents de Madinati, le public venu suivre la présentation de la dernière parution de la revue était nombreux ce samedi 09 octobre au niveau de la salle de conférence du Musée Ahmed Zabana. Devenu une tradition pour bon nombre d’architectes, urbanistes, sociologues de la ville et représentants des associations et de la société civile qui, désormais, voient dans ces rencontres une tribune pour débattre des choses de la ville et des problèmes liés à la sauvegarde d’une identité urbaine et historique menacée par la prédation,

  • Actualités
  • Parution du numéro 03

    couverture madinati n°3 TIF

     

    QUEL ENSEIGNEMENT POUR QUELLE ARCHITECTURE ?

    Le simple énoncé de cette problématique renseigne sur l’ampleur du malaise qui caractérise une discipline en quête de reconnaissance. L’incursion proposée dans ce champ, à la faveur du N° 03 de MADINATI, ne prétend pas répondre à l’interrogation de départ, ni appréhender de manière exhaustive la question épineuse de l’enseignement de l’architecture mais propose plutôt un croisement d’idées, sur la question, d’éminents chercheurs et d’expériences d’enseignants et d’architectes déclinées dans cette édition.

  • Patrimoine
  • Le devenir des centres historiques en Algérie. Face à l’échec de la prise en charge de la Casbah d’Alger. (I)

    Le devenir des centres historiques en Algérie. Face à l’échec de la prise en charge de la Casbah d’Alger. (I)

    Par Yassine OUAGUENI,
    architecte-restaurateur
    Enseignant à l’EPAU

     

    Introduction

    Le but recherché par cette modeste réflexion est de traiter des causes méta-techniques de dégradation des centres historiques en Algérie et de suggérer des issues sur le plan, tout particulièrement, de la gestion de la crise caractérisant leur prise en charge, en vue de leur revalorisation.

  • Dossier
  • De Carthage au Grand Tunis : Permanence du Fait Metropolitain

    Photo de l'article De Carthage au Grand Tunis : Permanence du Fait Metropolitain

     

    par Jean-Marie Miossec
    Professeur Emérite
    UMR GRED (Gouvernance Risque Environnement Développement)
    Université Paul Valéry (Montpellier)-Institut de Recherche pour le Développement

     

    A la mémoire d’Hamadi ESSID et Abdelwahab MEDDEB

     

    La renommée de Carthage

    Carthage a été, pendant un millénaire et demi, l’une des très rares métropoles méditerranéennes de l’Antiquité.

  • Dossier
  • Penser les métropoles. Entre héritage historique et présent mondialisé

    Penser les métropoles. Entre héritage historique et présent mondialisé

    Par Hervé Marchal
    Sociologue
    Maître de conférences à l’Université de Lorraine, membre du Laboratoire lorrain de sciences sociales (2L2S)

     

    Si l’on suit les historiens, l’histoire de l’Europe peut s’écrire, du moins depuis le XIIe siècle-théâtre du premier « flamboiement urbain »-, comme une course entre les deux animaux de la fable de La Fontaine : le lièvre et la tortue ;

  • Dossier
  • Alger : une métropolisation en trompe-l’œil ?

    Photo de l'article Alger : une métropolisation en trompe-l’œil ?

    par Rachid Sidi Boumedine
    Sociologue-Urbaniste

     

    Il y a, à mon avis, au moins deux raisons de douter de la pertinence de parler de métropole quand il s’agit des grandes villes du Maghreb, y compris celles qui, à l’instar d’Alger ou de Casablanca, semblent remplir les conditions (de taille et de concentration de fonctions directionnelles) pour que cette qualification leur soit appliquée.

  • Dossier
  • Le SDAAM, un Outil Stratégique pour la Métropolisation d’Oran ?

    Photo de l'article : Le SDAAM, un Outil Stratégique pour la Métropolisation d’Oran ?

     

    Par Youcef KADRI
    Doctorant au département d’architecture,
    Université des Sciences et de la Technologie d’Oran – Mohamed Boudiaf

     

    Le phénomène de métropolisation connaît un renforcement notable depuis les années 80, parallèlement au procès de mondialisation de l’économie, de l’avis des responsables des métropoles internationales. Dans le domaine de la recherche scientifique, géographes, démographes, économistes, urbanistes et sociologues s’accordent pour considérer que la métropolisation est le processus par lequel une ville acquiert les fonctions majeures de coordination d’activités économiques complexes de portée mondiale (Ascher,

  • Dossier
  • Politique des grands projets à Casablanca 

    Photo à la une de l'article Politique des grands projets à Casablanca 

    Par Sanae Aljem
    Architecte enseignante à l’école d’architecture à l’Université Internationale de Rabat
    Chercheur à l’Institut National d’Aménagement et d’Urbanisme (INAU)

     

    Le développement soutenu au cours du 20e siècle au Maroc a permis de transformer la ville de Casablanca et sa région en locomotive économique du pays. Étant la plus grande ville du Maroc avec plus de 4 millions d’habitants,