• Dossier
  • QUEL PAYSAGE POUR LES VILLES ALGÉRIENNES ?

    Photo : «Alger, vu de la route de Constantine», Otth, artiste suisse qui découvre, extasié, la ville d’Alger, comme «un jardin fleuri».

    Par Emeline BROSSARD
    Paysagiste DPLG

    La notion de paysage renvoie à une diversité de représentations relatives à des cultures, des territoires,
    des pays, des époques… Quels regards croisés pouvons-nous tirer de certaines de ces représentations ? Comment
    composer les justes clés de lecture,

  • Dossier
  • CE QUE LA PERMACULTURE PEUT APPORTER À ORAN

    Photo : Potager sur les toits des immeubles.

    par Fayçal ANSEUR*
    Formateur et entrepreneur en Permaculture entre la France et l’Algérie
    Fondateur de AgroPerma

    Sale temps pour l’humanité ; la planète semble vouloir sa revanche. Elle a d’ores et déjà déclenché le compte
    à rebours : épuisement des ressources naturelles et guerres larvées pour leur contrôle, dérèglement climatique,
    disparition de 60 % des animaux sauvages en l’espace de 44 ans,

  • Dossier
  • SAUVEGARDE DES PAYSAGES CULTURELS ET JARDINS HISTORIQUES D’ALGÉRIE

    Photo : Jardin d’Essai du Hamma, Alger, © Three-shots, 2015

    par Farid HIRECHE*
    Paysagiste et Auteur

    La démographie croissante et l’urbanisation des villes font disparaître des paysages entiers de notre champ de vision. Les espaces de verdure disparaissent à un rythme inquiétant et les jardins, que l’on pourrait qualifier d’historiques, sont malmenés partout sur le territoire algérien. Même les espaces classés au patrimoine national ou international de l’UNESCO subissent des pressions lourdes de conséquences. 

  • Dossier
  • ALGER : REGARDER LES BIDONVILLES AUTREMENT

    par Rachid SIDI BOUMEDINE
    Sociologue

    Photo de M.K : Bidonville à Oran (kouchet El Djir)

    Comment, chercheurs en sciences sociales, sommes- nous amenés à choisir tel ou tel objet de travail, alors que le thème « ville » offre, et de manière toujours renouvelée, des milliers d’objets de curiosité et de recherche ?
    Si ma carrière professionnelle, à la fois en tant qu’enseignant-chercheur et comme praticien,

  • Dossier
  • LA PRATIQUE D’ASSOCIATION COMME LEVIER DU FINANCEMENT DU RELOGEMENT DES MÉNAGES DU PROGRAMME VILLES SANS BIDONVILLES À CASABLANCA

    Par Olivier TOUTAIN
    Consultant indépendant

    Le Maroc est aujourd’hui traversé par des dynamiques de développement urbain qui témoignent des transformations économiques et des ambitions du Royaume. Alors que de grands projets et de nouvelles formes d’intervention occupent le devant de la scène (grands projets urbains, LGV , villes nouvelles, éco-cités, villes vertes), un des
    défis reste en parallèle celui de la résorption des bidonvilles dont le gouvernement a fait une de ses priorités depuis 2005.

  • Dossier
  • DU BIDONVILLE À LA BÉTON-VILLE : DYNAMIQUES DE MARGINALITÉ DANS UNE OPÉRATION « INTÉGRÉE » DE RECASEMENT EN PÉRIPHÉRIE DE RABAT

    Par Tarik HARROUD
    Architecte-géographe,
    Enseignant-chercheur à l’Institut national
    d’aménagement et d’urbanisme
    (INAU) de Rabat (Maroc)

    Photo D.R : Douar Rhamna et immeubles populaires à Sidi Moumen,
    l’un des gros bidonvilles à Casablanca

    I. Les bidonvilles, un phénomène social qui « persiste » au Maroc

    La résorption des bidonvilles a toujours constitué une grande préoccupation des pouvoirs publics au Maroc qui remonte à la période coloniale (Benjelloun ;

  • Dossier
  • L’HABITAT PRÉCAIRE EN FRANCE : PEUT-ON PARLER DE BIDONVILLE ?

    par Hervé MARCHAL
    Professeur des universités en sociologie,
    Université de Bourgogne,
    Centre Georges Chevrier (CGC)

    et Jean-Baptiste DAUBEUF
    Attaché temporaire d’enseignement
    et de recherche à l’Université de Lorraine

    Photo D.R : Bidonville à Paris, Pont des Poissonniers

    Les bidonvilles sont généralement considérés comme un phénomène propre aux pays du Sud.

  • Dossier
  • POLITIQUES DE RÉSORPTION DES BIDONVILLES ET INTÉGRATION URBAINE DES POPULATIONS. L’EXEMPLE DU GRAND CASABLANCA

    Par Abdelkader KAIOUA
    Professeur à l’Université Hassan II Casablanca
    Inspecteur Régional de l’Urbanisme et de l’Aménagement du
    Territoire de la région Casablanca – Settat
    MAROC

    Photo D.R : Bidonville de Sidi Moumen – Casablanca

    Au cours des trois dernières décennies, Casablanca, métropole économique du Maroc, a été le cadre de transformations profondes qui ont affecté tant son appareil économique que les conditions de vie de ses
    populations et se sont répercutées sur l’organisation de son espace urbanisé.