Abdelhamid Si Larbi

Abdelhamid Si Larbi est un architecte singulier qui s’est forgé une idée particulière sur l’architecture de manière générale, le profil de l’architecte et l’exercice de l’architecture en particulier.
Nous l’avons invité à dévoiler sa perception du monde de l’architecture à travers l’entretien qui nous a donné.

1/MADINATI : Comment se définit Abdelhamid SI LARBI ?

Définir c’est appauvrir, je suis un être en quête de vérité et de savoir. Après l’obtention de mon diplôme, j’ai senti (comme tout jeune diplômé) que j’avais besoin d’aller voir ailleurs et que le savoir se trouvait de l’autre coté de la méditerranée. Après un tour dans une université française et une autre canadienne, j’ai compris que la formation est une question d’être. On ne devient que ce que l’on est, et que pour être architecte, il me fallait me former tout seul par la lecture en premier lieu, par l’action et la pratique en second lieu. Je me positionne comme un artisan, architecte artisan.

2/MADINATI : C’est quoi l’architecture pour toi ?

J’adhère à la définition suivante : que l’architecture c’est la volonté…